Navigation mit Access Keys

Pourquoi la nature est-elle si importante en ville ?

Menu principal

 

Les villes représentent avant tout des espaces de vie de nous autres les humains. Pour que nous puissions nous y sentir bien, nous détendre et rester en bonne santé, nous avons besoin du contact avec la nature. Les chercheurs du WSL en ont étudié la raison.

 

Pratiquement trois quarts de la population suisse vit aujourd’hui en ville, généralement dans des immeubles au sein de zones densément construites, entre des rues, des bâtiments de bureaux et des industries. Dans ces zones très peuplées, la nature joue un rôle important pour nous les êtres humains.

 

Pour un climat agréable

L’air est plus pur et plus frais à proximité des arbres, des haies et des espaces engazonnés. Les particules de poussière qui sont absorbées par les feuilles ne finissent pas dans nos poumons, ce qui prévient les maladies et nous permet de nous sentir mieux. Les grands arbres offrent en été leur ombre aux plantes plus petites sensibles à la chaleur, à de nombreux animaux, et à nous aussi.

 

Pour la détente et le repos

Nicole Bauer, chercheuse au WSL, a étudié grâce à une enquête par écrit et par des entretiens le comment et le pourquoi des bienfaits des jardins dans les villes pour les citadins. La plupart des personnes ont déclaré qu’elles étaient plus détendues après un moment passé dans un jardin familial ou municipal. L’étude a également montré que les jardins sont des lieux conviviaux. Les gens invitent des amis et organisent des rencontres, ce qui contribue à la qualité de vie de l’environnement urbain. Par ailleurs, cela nous fait du bien de nous promener, de courir ou de nous déplacer à vélo dans un environnement vert.

Apprendre et comprendre

On peut apprendre beaucoup dans les espaces urbains naturels. Les enfants surtout peuvent découvrir bien des choses dans les jardins familiaux ou scolaires, en observant les organismes vivants et en vivant les différentes saisons.

 

De nombreux animaux et des plantes diverses

Les espaces verts, les parcs, les arbres, les plantes en bordure de rue, les jardins et plans d’eau entre les bâtiments offrent des écosystèmes précieux à de multiples animaux et plantes. Un nombre impressionnant d’organismes vivent dans les villes, et ils appartiennent à de nombreuses espèces différentes, ont constaté Marco Moretti, chercheur au WSL, et son équipe. Pendant quatre ans, ils ont étudié la faune et la flore dans les villes, et notamment dans les jardins municipaux. Ils y ont identifié 150 000 invertébrés, et même certains que personne n’avait encore trouvés en Suisse. Tous ensemble, ceux-ci appartiennent à 1100 espèces différentes. Les chercheurs ont également observé plus de 1000 espèces différentes de plantes.

 

 

Une grande diversité d’organismes favorise les liens et les échanges. C’est important, notamment pour la reproduction des plantes. Les oiseaux dispersent les graines des baies qu’ils n’ont pas digérées. Les insectes transportent du pollen entre les différentes plantes, qui peuvent ainsi porter des fruits et de nouvelles graines, et donc se reproduire.

 

Que peux-tu faire ?

Toi aussi, tu peux contribuer à offrir un espace de vie aux animaux et aux plantes dans ta ville, et par la même occasion en apprendre un peu plus sur la nature. Tu peux par exemple accrocher un nichoir à un arbre ou sur une façade de maison. Ou encore un hôtel pour les abeilles, et des plantes à fleurs sur ton balcon. Si tu n’as pas de jardin, il est parfois possible de planter des fleurs ou de cultiver des fruits dans ton école.

 

 

 

Reportage de la télévision tessinoise sur les jardins de ville à Zurich. En italien avec sous-titres français.

 

 

POUR EN SAVOIR PLUS