Navigation mit Access Keys

WSL-Junior - page principaleLa forêtLa forêt et nousA quoi servent les arbres que l’on abat en Suisse?

A quoi servent les arbres que l’on abat en Suisse?

Menu principal

 
 

En 2010, 4,46 millions de m3 de bois ont été récoltés dans les forêts suisses. Qu’est-ce que l’on en a fait? Et as-tu une idée de tout ce que l'on peut faire avec du bois?

 
 
 
 
 

Au bord des routes forestières, tu peux observer que les tas de bois ont une apparence différente selon leur utilisation future.

Plus de la moitié des arbres abattus sont utilisés comme bois rond de qualité, ce qui signifie qu'on en fait des poutres, planches et placages ou bien encore du contreplaqué. Ils sont utilisés surtout pour la construction de maisons ou de meubles.

A chaque qualité de bois son utilisation

Les troncs et branches de moins bonne qualité - trop fins ou endommagés - sont utilisés comme bois-énergie ou encore comme bois d’industrie.

Pour l’utilisation énergétique, ce bois est transformé en bûches, en copeaux pour les grandes installations de chauffage collectif, ou en granulés (pellets).

Le bois d’industrie est broyé mécaniquement ou transformé chimiquement. C’est ainsi que de très grands arbres peuvent être réduits en tout petits morceaux. Ceux-ci servent alors de matière première pour les plaques d’aggloméré, la laine de bois et bien d’autres produits, par exemple la cellulose, que l’on utilise par exemple pour la fabrication de papier.

 

Jus d’orange et dentifrice

Le bois d’industrie se cache dans de nombreux produits dont tu as besoin chaque jour: dans le jus d’orange, la cellulose microcristalline que l’on ajoute permet à la pulpe de ne pas se déposer au fond du verre.

La cellulose permet également de rendre onctueux le dentifrice ou les crèmes glacées.

 

Aucun gaspillage

Les scieries ou menuiseries produisent de la sciure et des copeaux, qui sont également transformés en papier, plaques d’aggloméré ou granulés. Le déchets sont transformés en bois d’énergie. Le bois peut donc être utilisé plusieurs fois, pour ainsi dire "en cascade": le bois de récupération non traité (en provenance de bâtiments, de palettes, etc.) peut servir à fabriquer des panneaux de particules et de fibres, les fibres de papier peuvent être recyclées, et pour finir, le bois peut être brûlé pour fournir de l’énergie.

En utilisant ainsi plusieurs fois le bois, on augmente la valeur du bois, on réduit la consommation de ressources et on prolonge la durée de séquestration du CO2, le principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique.