Navigation mit Access Keys

Comment naît le bulletin d'avalanches?

Menu principal

 

Quel est le degré du danger d'avalanche? Des avalanches spontanées risquent-elles de se produire? Des routes ou des bâtiments sont-ils menacés? Voilà le genre de questions qui trouvent leurs réponses dans le bulletin d'avalanches du SLF.

 
 

Sources d’information

Un bulletin d'avalanches fiable exige un réseau dense d’observations et de mesures. Le service des avalanches dispose de divers éléments de base pour son élaboration. Quelque 200 observatrices et observateurs formés fournissent quotidiennement les données de base pour le travail du service des avalanches. Ils mesurent la neige fraîche et la hauteur totale de neige, observent la météo ainsi que les avalanches et évaluent le danger d'avalanche dans leur région. Les observations des guides de montagne et des personnes effectuant des randonnées ou pratiquant le hors-piste sont également intégrées dans le bulletin d'avalanches.

Plus de 160 stations automatiques mesurent 24 heures sur 24 le vent, la température, l’humidité de l'air et la hauteur de neige. Ces données nivologiques et météorologiques sont transmises par ondes radio toutes les 30 minutes au service des avalanches. Celui-ci est ainsi approvisionné en informations actuelles provenant de régions isolées ou inaccessibles.

Par ailleurs, les bulletins météorologiques, les prévisions de neige fraîche et les modèles météo jouent un rôle important dans l’évaluation du danger d'avalanche.

Deux fois par jour

L'élaboration du bulletin d'avalanches est un travail d’équipe qui nécessite expertise scientifique et expérience. Sur un total de sept prévisionnistes, trois sont toujours en fonction à tour de rôle. Avant chaque bulletin, un briefing est organisé au cours duquel les prévisionnistes discutent de la situation et déterminent le degré de danger. Par ailleurs, tous les produits d’alerte font l’objet d’une relecture avant publication.

La journée de travail commence aux alentours de 05h30 dans la salle de prévision. Une attention toute particulière est accordée aux évolutions inattendues au cours de la nuit et aux nouvelles informations reçues des observateurs ou des stations de mesure et qui pourraient nécessiter une adaptation de l’évaluation. A 08h00, le bulletin d'avalanches est publié.

L’évaluation du danger d'avalanche est un processus continu. A cet effet, les prévisionnistes interprètent toutes les informations à l’aide de divers programmes développés en interne. A 15h00 a lieu le briefing quotidien. Le service du bulletin présente alors son analyse et son évaluation aux collègues. Les incertitudes sont discutées.

Les prévisionnistes rédigent ensuite le texte du bulletin et réalisent la carte, sur laquelle les utilisateurs pourront zoomer. A 17h00, le bulletin d'avalanches est diffusé. Cette prévision est valable pour les 24 heures à venir, c’est-à-dire jusqu’au lendemain à 17h00.

Internet et App

Les principaux canaux de diffusion du bulletin d'avalanches sont Internet et l’application White Risk. Celle-ci permet de visionner le bulletin d'avalanches sur Smartphone avec toutes les fonctions, y compris la carte interactive avec zoom. Cette application comprend par ailleurs des informations de base complètes concernant l’évaluation du danger d'avalanche et est proposée gratuitement pour iPhone et Android.