Navigation mit Access Keys

WSL-Junior - page principaleLes dangers naturelsVivre avec les dangers naturelsOù et quand les incendies de forêt sont-ils les plus fréquents en Suisse?

Où et quand les incendies de forêt sont-ils les plus fréquents en Suisse?

Menu principal

 

En Suisse, il y a environ 100 incendies de forêt par an. Ils sont répartis très inégalement dans le pays et se produisent principalement pendant les mois de février à avril, ainsi qu'en juillet et en août.

 

À part les tempêtes, les incendies sont les dangers naturels les plus importants en forêt car ils peuvent se propager rapidement. Leur apparition et leur dynamique dépendent des conditions météorologiques, de la présence de bois mort au sol, du terrain, mais aussi de notre propre comportement dans la forêt.

 

Le danger est le plus marqué au sud des Alpes

Le versant sud des Alpes, plus chaud, est le plus durement touché par les incendies de forêt. C'est au Tessin, en Valais et dans les vallées méridionales des Grisons que les forêts brûlent le plus souvent en Suisse. Ces zones sont colorées en rouge sur la carte ci-contre. Dans les Alpes du Sud, certaines forêts ne sont plus exploitées pour la récolte de bois. En conséquence, beaucoup de bois mort s'y accumule. Sur le versant nord des Alpes, les feux de forêt sont plus rares. Ils se produisent le plus souvent dans l'Oberland bernois.

 

Quand un feu se déclenche-t-il en forêt?

Sur le versant sud des Alpes, les incendies  se produisent généralement en février et en avril. Pendant cette période, la sécheresse est à son plus fort. Le soleil et les fréquents épisodes de fœhn du nord assèchent la couche de litière dans les forêts de châtaigniers dénudées. Le sol est alors recouvert d'une épaisse couche de matière facilement inflammable. Pendant les périodes sèches, une petite étincelle suffit et les flammes se propagent rapidement et de façon incontrôlable.

 

Qu'est-ce qui provoque les étincelles?

Au Tessin, où le risque d'incendie de forêt est le plus élevé, travaillent également de chercheurs du WSL, à Cadenazzo. Deux d'entre eux, Marco Conedera et Boris Pezzatti, enquêtent sur ce qui déclenche les incendies. Avec leurs collègues, ils ont découvert que les causes des incendies varient selon les régions et les saisons.

La plupart des incendies de forêt sont causés par l'homme, soit par négligence, soit volontairement. Il s'agit notamment des feux mal éteints après des grillades en forêt ou des mégots encore chauds. En été, les incendies de forêt ont souvent des causes naturelles, par exemple la foudre.

Comment peux-tu protéger la forêt?

Lors d'une visite en forêt, tu peux toi aussi prévenir les incendies. En pleine nature, un feu ne devrait être allumé que dans les endroits désignés. Là, il doit être constamment surveillé afin d'éviter qu'il ne devienne incontrôlable. Il ne faut quitter une place de feu qu'une fois que le foyer est complètement éteint.

On lit parfois que les tessons de verre peuvent faire loupe au soleil et provoquer un incendie. Ce phénomène n'a pas encore été confirmé avec certitude. Néanmoins, ne laisse jamais de déchets en forêt, car d'autres personnes ou des animaux sauvages pourraient se blesser.

 

Au WSL à Cadenazzo, des chercheurs étudient les facteurs qui augmentent le risque d'incendies de forêt. Ils ont également mis au point des systèmes d'alerte rapide en cas d'incendie. Ils utilisent des capteurs pour surveiller l'humidité dans les couches de litière et d'humus de la forêt. Grâce à ces mesures, ils peuvent prédire le risque d'incendies de forêt en Suisse.

 
 

POUR EN SAVOIR PLUS