Navigation mit Access Keys

WSL-Junior - page principaleLa forêtComment les arbres fonctionnentPourquoi les feuilles changent-elles de couleur en automne?

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur en automne?

Menu principal

 

En hiver, l’eau gèle dans le sol, et le métabolisme des feuilles s’arrête. C'est pour cela que les arbres se préparent en automne: ils rapatrient les précieuses substances minérales utilisées par les feuilles pour les mettre en réserve dans l’écorce et les racines. Puis ils se débarrassent des feuilles, car celles-ci ne sont plus nécessaires. 

 

Les feuilles contiennent différentes substances colorées appelées "pigments". Au début de l’automne de nouveaux pigments sont formés et contribuent aux brillantes colorations du feuillage. En cours d’automne, ces pigments disparaissent l’un après l’autre, en commençant par celui de couleur verte: la chlorophylle.

 

Pas de chlorophylle en hiver

En effet, l’arbre se prépare à arrêter la photosynthèse dont il n’aura plus besoin pendant l’hiver, et la chlorophylle ne lui est donc plus nécessaire. Avec la disparition de la chlorophylle, les pigments jaunes et rouges ressortent d’abord avec beaucoup de brillance.

Lorsqu’à leur tour ces couleurs se fanent, il ne subsiste plus de la feuille qu’un "squelette", formé par les parois des cellules, et contenant les restes des contenus cellulaires. Ce sont les micro-organismes du sol qui finiront par transformer cette matière en humus nutritif.

Au printemps, dès que le temps se réchauffe suffisamment et que l’humidité augmente, les substances minérales et les réserves nutritives reviennent vers les bourgeons, transportées par la sève depuis les racines et les tiges à travers le bois et l’écorce. Elles servent alors de matériau pour la fabrication de nouvelles feuilles.

 

Au WSL...

... comme des "médecins des plantes" nous diagnostiquons comment réagissent les arbres lorsqu’ils ont trop peu ou trop d’eau, de lumière, de nutriments et de gaz carbonique. Nous déterminons ainsi de quoi les différentes espèces d’arbres ont besoin, et où elles peuvent pousser. Nous étudions également les maladies que les arbres peuvent contracter, ou encore l’influence de la pollution de l’air – par exemple l’ozone, comme sur la photographie de droite.